Accueil

L’intérêt médical majeur suscité ces dernières années par l’utilisation des anticorps monoclonaux dans le traitement de nombreuses maladies incite à  prendre conscience des défis scientifiques, médicaux et économiques que la France se doit de relever pour que son industrie pharmaceutique devienne compétitive en la matière sur le plan international. L’ambition du laboratoire d’excellence MAbImprove se résume en quelques mots : « de meilleurs anticorps, mieux développés et mieux utilisés ». Améliorer à  la fois la façon dont ils doivent être développés et dont ils seront utilisés, par des recherches sur leur mécanisme d’action et sur leur distribution dans l’organisme, en se fondant au maximum sur des recherches cliniques puisque le seul modèle pertinent pour des anticorps humanisés n’est autre que l’homme, tout ceci permettant de générer des connaissances nouvelles, indispensables au développement d’anticorps de nouvelle génération.

Porté par le PRES (Pôle régional d’enseignement supérieur) Centre Val de Loire Université, le projet MAbImprove a été labellisé laboratoire d’excellence « LabEx » le vendredi 25 mars 2011, dans le cadre du programme  » Investissements d’avenir  » lancé par l’état et financé pour 10 ans à  hauteur de 8 millions d’euros.

Fondé sur un partenariat entre les Universités de Tours et de Montpellier, associant l’INSERM, le CNRS, l’INRA, le CHRU de Tours et le Centre anti-cancéreux de Val d’Aurelle, le LabEx MAbImprove fédère 19 équipes de recherche et plus de 200 chercheurs. Il s’appuie sur la complémentarité des deux sites, tout autant que sur un réseau national d’équipes académiques associées au projet, ainsi que sur de nombreux laboratoires pharmaceutiques et sociétés de biotechnologies directement intéressés par les retombées du projet.

Le projet LabEx MAbImprove est piloté par le Pr Hervé Watier (coordinateur, Tours) et le Dr André Pèlegrin (coordinateur adjoint, Montpellier) et intégré deux volets: