Inauguration ARD 2020: Biomédicaments

0104 L’heure est à la mobilisation de tous les acteurs de la filière pharmaceutique, de la recherche fondamentale jusqu’à la production : il s’agit pour la région Centre de ne pas louper le train du biomédicament. Une convention vient d’être signée pour cela à Tours. Elle rassemble une dizaine de partenaires pour une durée de six ans : la région Centre, les universités de Tours et d’Orléans, l’Inra, le CNRS, l’Inserm (organismes publics de recherche) et diverses associations favorisant la recherche (Studium, Polepharma). « Cette convention est un signe fort de l’engagement de la Région dans une filière d’avenir, donc porteuse de développement économique », estime François Bonneau, président de la région Centre. « C’est un pari sur le long terme. »

L’objectif affiché, c’est d’obtenir que 30 % des molécules pharmaceutiques soient issus de la filière biomédicaments. « Grâce à cette convention, on va pouvoir se positionner correctement dans la compétition sur la recherche et convoiter des financements européens », se réjouit Loïc Vaillant, président de l’université François- Rabelais de Tours. La convention ARD 2020 (Ambition Recherche Développement), c’est donc la fédération de toutes les compétences, de tous les potentiels, leur mise en réseau pour préparer un avenir qu’on espère porteur de développement économique pour la région. « Cela ne se fera pas sans l’engagement des entreprises », fait remarquer Loïc Vaillant. « Et cette convention sera en quelque sorte un pont entre la recherche et la production. C’est un pari, et tout pari est un risque, mais c’est en prenant le risque d’investir à long terme que viendra ensuite le développement économique. »

Mais à court terme, cette convention va donner une lisibilité meilleure de la région à l’international dans la filière des médicaments, déjà considérée comme un de ses pôles d’excellence. C’est du moins ce qu’espèrent les élus de la région Centre. Et cela justifie les 7 millions d’euros qui seront investis dans l’exécution d’ARD 2020 pendant les trois ans à venir.

Article « On se fédère autours du biomédicament » de la Nouvelle république du 08/02/2014